Où pouvez-vous trouver votre visage d'origine ?

http://www.lopham.com/francais/hsuanhua.html

Maître Hsuan Hua

 

 

"Les personnes du monde présent sont toujours occupées à courir à droite et à gauche, constamment pressées et agitées. La source de toute activité est invariablement l'égoïsme, la motivation à préserver sa vie et ses possessions. (...) Le Bouddhisme au contraire est tourné vers le bien public. Il prend sa source dans le désir d'être bénéfique aux autres. En pratiquant le Bouddhisme, nos pensées et nos actes s'intègrent graduellement dans un ensemble de préoccupations plus vastes, tournées vers les autres. Notre ego perd alors peu à peu de son importance. Nous laissons tomber nos propres intérêts, servons les autres et évitons de leur créer des problèmes. Là sont les véritables marques du Bouddhisme."

"Les vagues d'une rivière déferlent les unes après les autres. La gloire vient, passe et s'efface rapidement. Dans ce monde, voici la jeunesse et voilà la vieillesse qui nous conduisent implacablement vers un état de décomposition et d'extinction dû à la vieillesse et à la mort, ne laissant derrière nous ni traces ni ombres. Il est clair que rien n'est permanent."

"Le Sutras disent : "Tous les êtres vivants ont la nature de Bouddha". Notre nature profonde n'est pas différente ni distincte de celle du Bouddha. Si cela n'était pas le cas, alors il ne serait pas dit que "tous ont la nature de Bouddha". Nous sommes maintenant incapables de comprendre cela et d'être illuminés par notre propre nature car nous sommes distraits et divisés par les 5 désirs et les souillures de ce monde. Nous tournons notre dos à l'illumination et nous nous mêlons aux ordures. De cette façon, nous ne pouvons nous éveiller à notre propre esprit et reconnaître notre propre nature."

"Si nous ne cultivons pas bien nos esprits, ils deviendront des fourrés d'idées éparses, tout comme les champs et jardins sont submergés de mauvaises herbes s'ils ne sont pas entretenus. Ces idées confuses étouffent le champ fragile de l'esprit. Tant que vous n'avez pas "arraché les mauvaises herbes", vous ne pourrez pas retourner à votre propre source ou comprendre votre esprit; vous ne pourrez pas voir votre propre nature."

"Les êtres vivants sont attachés à un système composé de six objets souillés - les objets des sens - et ne peuvent s'éveiller à leur vrai esprit. Ils sont ainsi continuellement préoccupés par les objets des sens; ils courent après la bonne chair et le sommeil; ils se cassent la tête pour faire des profits et obtenir la renommée jusqu'à ce que leur corps les lâche. Ils souffrent et sont ballottés dans la mer atroce des naissances et des morts. Ils endurent des myriades d'agonies. La souffrance est indescriptible."

"Partout où il y a attachement, il y a douleur."

"Ce jour est déjà fini,
Et la vie en est d'autant plus courte;
Tout un chacun devrait se cultiver avec ardeur,
Comme pour sauver sa propre tête."

"Considérez tout ce qui est arrivé par le passé comme si vous étiez mort hier;
Considérez tout ce qui arrivera à l'avenir comme si vous étiez nés aujourd'hui."

"Les Anciens disaient: "La Voie doit être pratiquée. Si elle n'est pas pratiquée, à quoi sert -elle ? La Vertu doit être cultivée. Si elle n'est pas cultivée, d'où vient la Vertu ?" (...) Cela peut être difficile à comprendre - pourquoi devrions-nous nous appuyer sur la Voie et la Vertu ? Parce que la Voie et la Vertu sont les fondations mêmes d'une personne. Elles sont pour nous ce que sont les racines pour les arbres. Une fois que nous avons la Voie et la Vertu, nous pouvons nous tenir debout. Mais sans base, nous n'avons rien sur quoi nous appuyer. Nous sommes dans le pétrin, incapable d'avancer ou de reculer, et nous ne pouvons rien accomplir."

"Dans une année, il y a quatre saisons; printemps, été, automne, hiver. (...) Mais est-ce que tout le monde sait que la vie aussi est comprise de quatre phases : la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort ? Puisque personne ne veut éviter la mort, nous devrions réfléchir sérieusement à la destinée qui nous attend et au lieu où nous irons quand notre vie prendra fin. Cela signifie que nous devons cutliver la Voie."

"Se levant tôt le matin et se couchant tard le soir, beaucoup de gens sont occupés toute la journée à faire toutes sortes de choses. Pour qui sont-ils occupés ? Pour leur propre bien ou celui d'autrui ? Je crois que beaucoup de personnes ne peuvent pas donner de réponses satisfaisantes à cette question."

"Les gens d'aujourd'hui sont tellement aveuglés et obsédés par un style de vie matérialiste qu'ils ferment leurs yeux devant l'abus, la décadence et la ruine de l'âme. Les gens ne savent pas que la mer des souffrances est sans limites et que simplement tourner la tête permet d'apercevoir l'autre rivage."

"Les Anciens disent : "La personne supérieure demande beaucoup à elle même. La personne inférieure demande beaucoup aux autres." Nous ne devons pas dépendre trop des autres. Il faut reconnaître que les réponses résultent de nos propres efforts."

"C'est seulement après votre mort que vous verrez que vous avez mal appliqué vos efforts. (...) Quand nous étudions le Bouddhisme, nous comprenons que toutes les choses ne sont pas permanentes et que la mort est inévitable. Alors, pourquoi ne pas prendre préalablement du temps pour examiner le problème de notre propre mort ?"

"Chaque heure, chaque minute et chaque seconde doivent être chéries.
Pendant que vous marchez, que vous restez debout,
que vous vous assoyez et que vous vous couchez,
étudiez profondément et attentivement ces mouvements.
Le vide sera anéanti et vous comprendrez les fondements de l'esprit.
Le cosmos est là, toujours le même pendant que vous vous emporterez dans l'immensité de la nature.
Où pouvez-vous trouver votre visage d'origine ?"

"Dans l'étude du Bouddhisme, vous devez mettre en avant un esprit vrai. Dans chaque geste que vous faîtes et dans chaque mot que vous dites, vous devez exprimer la vérité. Ne soyez pas comme les gens du monde, moitié vrais et moitié faux, qui disent parfois la vérité, parfois des mensonges. Ceux qui se cultivent doivent toujours parler de façon sincère, faire des actions vraies et ne pas dire de mensonges. Dans chaque pensée, nous devons nous débarrasser de nos propres fautes. Nous devons corriger nos mauvaises habitudes que nous avons formées depuis les temps les plus reculés et nous repentir des offenses créées depuis des éternités."

"Dans notre esprit, nous ne devons pas entretenir l'avidité, la haine ou l'ignorance. Ne soyons pas trop soucieux de notre corps en investissant notre temps et nos efforts dans la bonne chair et des choses qui pourraient le rendre plus attrayant. Pour certaines personnes, du matin au soir et pensée après pensée, leur seule préoccupation est d'obtenir plus de plaisirs pour leur corps. Quelle pitié ! (...) Nous devons nous débarrasser de toutes ces mauvaises habitudes. Nous devons aller au-delà de l'amour égoïste et des émotions."

"Pendant que nous sommes dans ce monde, nous devons nous dépêcher de nous cultiver. N'attendez pas. Si vous ne vous cultivez pas quand vous êtes jeunes et vous attendez que vos cheveux soient gris pour vous cultiver, alors il sera trop tard. Il est dit : "N'attendez pas d'être vieux pour cultiver la Voie, les tombeaux solitaires sont pleins de jeunes gens." Les jeunes personnes vont mourir aussi bientôt. Peu importe que vous soyez jeune ou vieux, quand le temps est venu, les fantômes de l'impermanence vous emporteront."

"Quelle est la Voie que nous cultivons ? Nous cultivons la Voie du Milieu car nous traitons tout le monde de façon égale et nous montrons à tous notre bonté et notre compassion. (...) Jusqu'au dernier souffle, nous devons être bons avec les autres, mais d'une façon détachée. Chacun d'entre vous doit être sûr de retenir cet enseignement important du Bouddha."

"Si vous vous appliquez dans la méditation, vous verrez votre nature : c'est l'Illumination. Vous trouverez le visage originel que vous aviez avant que vos parents vous mettent au monde. Soudainement, votre sagesse s'épanouit : vous connaîtrez tous les détails en vous-mêmes et en-dehors de vous-mêmes, tous les aspects grossiers ou subtils des myriades de phénomènes. Vous aurez une compréhension approfondie de toutes les fonctions de l'esprit. Atteignant l'omniscience, vous accomplirez la réalisation du Bouddha et atteindrez l'Illumination insurpassable, égale, propre et juste."

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site de l'Association de Maître Hsuan Hua, DRBA (site en anglais).